Nous utilisons des cookies pour garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser celui-ci, nous considérons que vous en acceptez l'utilisation. plus d'informations
my English Blog Become a host family

Vous comptez voyager au Royaume-Uni après Avril 2019 ? Attention au Brexit !

Bettina le 30 nov. 2018 à 10h00

Le Brexit n’intéresse que les Britanniques ? NON.

 

Vous partez en vacances, voyagez pour le travail, organisez un séjour linguistique pour votre enfant, préparez un échange linguistique pour vos élèves, le Brexit vous concerne aussi.

 

Voici quelques informations qui peuvent aider à comprendre les enjeux du Brexit pour nous, les français, quand nous souhaiterons voyager au Royaume-Uni.

 

Avant toute chose voici un petit historique du Brexit :

  • Juin 2016 : Référendum au Royaume-Uni demandant aux citoyens s’ils souhaitaient ou non rester membres de l’Union Européenne. Il y a eu un résultat très serré qui a divisé le Royaume-Uni : 51,9% ont voté pour le retrait de l’Union Européenne contre 48,1% pour rester.
  • Novembre 2018 : Un accord sur les conditions de sortie a été trouvé
  • 11 Décembre 2018 : le Parlement britannique doit voter pour approuver ou non cet accord. S’ils votent contre, les négociations repartent à zéro et le risque de sortie sans accord sera extrêmement élevé.
  • 29 Mars 2019 : Sortie du Royaume-Uni de l’UE qu’il y ait accord ou non

 

Que va-t-il se passer le 11 Décembre ?

Même si nous ne pouvons pas nous prononcer réellement, ce que nous savons c’est que la bataille est loin d’être gagnée. En effet, Theresa May, la Première ministre, ne dispose que d’une courte majorité absolue d’une dizaine de voix au Parlement qui repose sur une alliance avec le parti nord-irlandais DUP, qui a déjà exprimé son opposition, et les députés de son Parti conservateur, qui sont très divisés.

Il y a donc de fortes chances que l’accord soit rejeté par le Parlement.

 

Que se passera-t-il si le texte n’est pas approuvé ?

Les relations économiques entre le Royaume-Uni et l’UE seraient alors régies par les règles de l’OMC (Organisation Mondiale du Commerce) et une multitude de contrôles douaniers et règlementaires devraient être mis en place en urgence.

 

Qu’est-ce qu’un Brexit sans accord changera pour nous, Français, pour partir en voyage et en échange linguistique au Royaume-Uni ?

  • Interruption temporaire des vols et des transports en direction du Royaume Uni

Entré en vigueur en 2004, le traité européen « Open Skies » autorise la libre circulation aérienne entre les pays membres. Théoriquement, s’il n’y a pas d’accord, les échanges aériens entre le Royaume-Uni et l'UE ne seraient plus autorisés. Cependant le gouvernement britannique a annoncé dans une série de notes qu'il envisageait « d’accorder une permission aux compagnies aériennes européennes pour continuer à opérer », et dit attendre « que les pays de l'UE fassent de même en retour ».

Les services de bus et de trains pourraient être également suspendus, du moins partiellement. C’est en tous les cas ce qu’a laissé entendre la ministre française des Affaires européennes lors de son déplacement à Londres jeudi 13 septembre dernier. Selon Nathalie Loiseau, en l’absence de plans d’urgence, il pourrait être fort possible que les trains Eurostar puissent par exemple être arrêtés.

 

  • Clause Brexit dans les contrats de voyage

Certaines compagnies, comme Ryanair, vont inclure une « clause Brexit » dans leurs ventes de billets pour l'été 2019. Celle-ci permettra leur annulation si des accords sur la question de la réglementation aérienne ne sont pas signés. Le voyagiste Thomas Cook, lui, a aussi inclus depuis octobre dernier cette clause dans ses billets d'avion pour avril 2019.

 

  • Passeport et visa

Il ne serait plus possible de voyager au Royaume-Uni avec seulement sa carte d’identité. Il serait nécessaire d’avoir un passeport de moins de 9 ans et 6 mois de validité le jour d’entrée au Royaume-Uni. La possibilité de devoir avoir besoin d’un visa n’est pas complètement exclus.


  • Contrôles aux douanes rallongés

En cas d’absence d’accord, les frontières seraient donc totalement rétablies dès mars 2019, entraînant la congestion et de longues files d’attente aux frontières, le rétablissement des formalités douanières ainsi que des contrôles permanents.

 

  • Souscription à une assurance voyage

La carte d'assurance maladie européenne ne sera plus effective pour les citoyens Français au Royaume-Uni. À l'avenir, vous devriez souscrire une assurance voyage pour continuer à vous soigner.

 

Attention, je ne suis ni avocate, ni une experte constitutionnelle. Voici uniquement un résumé de ce que j’ai pu comprendre des implications du Brexit sans accord à aujourd’hui. Il sera donc sûrement beaucoup plus difficile de faire de partir en voyage et faire des séjours linguistiques au Royaume-Uni à partir d’avril 2019. En espérant que nous n’arrivions pas à ce stade.

 

A propos de l’auteur :

Bettina Garberoglio fondatrice de my English Family, créateur de séjours linguistiques individuels dans des familles anglaises, en France et en Suisse. Née aux Etats-Unis, d’une mère française et d’un père allemand, elle est diplômée de l’EM Lyon.

Pour plus d’informations sur les séjours linguistiques proposés par my English Family en France et en Suisse : http://www.myenglishfamily.com/sejour-linguistique-1153

0 commentaire

Aucun commentaire

Ajouter votre commentaire

Nom  
E-mail  
Commentaire  
 
Saisissez ce code
Type the code